logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

07/05/2014

Happy birthday monsieur le Président

6 mai 2012. François Hollande emmène le Parti Socialiste à la tête de la France et emporte les élections présidentielles face au candidat UMP Nicolas Sarkozy, Président sortant. Après deux ans à l’Elysée, l’heure est au bilan.

113518-francois-hollande.png

Parasitées par des histoires parallèles, notamment sa vie privée dévoilée dans “Public”, les deux premières années de notre cher Président n’ont pas été concluantes. Alors qu’un tiers de ses électeurs ne revoteraient pas pour lui, la plupart des Français lui reprochent un manque de dynamisme, de volonté et d’autorité dans l’application de son programme. L’échec cuisant de l’inversion de la courbe du chômage en début d’année est venu enfoncer le couteau dans une plaie déjà bien ouverte par la chute du déficit budgétaire de la France.

Des promesses pas tenues et des priorités qui laissent à désirer, François Hollande a perdu en popularité. Celui qui a bénéficié d’un ras-le-bol de la droite et d’un anti-sarkozysme il y a deux ans, a reçu le retour de bâton avec les résultats sans appel des élections municipales dernières, où la vague bleue a déferlé sur le pays. Différents couacs sont venus entacher les premiers pas de François Hollande à la présidence. L’affaire des écoutes de Sarkozy, l’affaire Léonarda, la levée de boucliers contre le Mariage pour Tous sont autant de coquilles qui discréditent l’efficacité du Président.

Il reste trois ans à Hollande pour faire ses preuves et justifier sa place à la tête de l’Etat. Rendez-vous en 2017 pour faire les comptes !

11:37 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

03/04/2014

Manuel Valls : bon ou mauvais casting ?

Vous n’êtes pas sans savoir que la semaine a été riche en actualité politique ! Notre Président, alerté par l’échec cuisant de la gauche aux élections municipales, a pris le taureau par les cornes et s’est attaqué à un remaniement ministériel, dont on a pris connaissance mercredi. "Toi tu restes, toi tu pars, toi tu changes, toi tu reviens" : c’était un peu la loterie... Et comme il fallait un grand gagnant, cette fois c’est tombé sur Manuel Valls, qui s’installe donc à Matignon.

le-ministre-manuel-valls.jpg

 

On pouvait reprocher pas mal de choses à l’ancien Premier Ministre mais selon moi, il y aura aussi du soucis à se faire avec le nouvel arrivant car, le vrai problème, c'est la crise à gérer !

Loin de moi l’idée que l’ancien ministre de l’Intérieur n’ait pas de compétences, mais elles ne correspondent pas aux attentes du pays. La courbe du chômage, qui n’a pas été inversée comme prévue mais qui continue de grimper, ne risque pas d’inverser la tendance avec Manuel Valls. Pour la simple et bonne raison que les résultats du chômage de ces 22 derniers mois sont sans appel. Le problème de l’emploi est la première préoccupation des Français, et la politique menée par François Hollande ne parvient pas à réduire les déficits.

Ce qui m’effraie le plus c’est l’approche à grands pas des élections européennes. J’ai bien peur que l’enthousiasme Valls ne dure que quelques semaines et retombe comme un soufflet quand il sera confronté à une situation encore pire que celle à laquelle il fait face pour le moment. Qui vivra verra...

16:06 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

27/02/2014

Duflot-Ayrault : encore un couac

Après quelques vacances passées dans les Pyrénées, me revoila enfin connecté à internet. Je saute donc sur l’occasion afin de compléter mon blog. Il faut dire que l’actualité a été riche durant mon absence !

Aujourd’hui, je préfère me focaliser sur les problèmes de communication au sein des membres de notre cher gouvernement. Et il y a de quoi dire. Le dernier fait en date concerne l’aéroport de Nantes (même si je ne suis pas le mieux placé pour en parler car je suis Toulousain). On apprend que la ministre du gouvernement, Cécile Duflot, s’est rangée du côté des opposants à la construction du nouvel aéroport nantais Notre-Dame-Des-Landes… Il s’agit donc d’un véritable camouflet envers Jean-Marc Ayrault qui, on le sait, avait participé au projet alors qu’il était maire de Nantes.

Un couac qui n’est pas le premier en date (on se rappelle Arnaud Montebourg à l’époque qui avait contredit le premier ministre) et qui montre que le problème n’a toujours pas été réglé ! Si on sait bien que les ministres ne peuvent pas être d’accord sur tout, on peut rester perplexe lorsqu’ils prennent la parole en public pour se contredire de la sorte…

Bref tout cela pour dire qu’on ne devrait connaitre notre ministre du Logement que pour ses lois sur l’immobilier, comme la première loi Duflot à Toulouse que pour ses déclarations qui n’ont aucun lien avec sa fonction (ou pire, les photos prises avec un téléphone portable...) ! Mais bon, rien ne change avec le temps ! Je me demande si j’ai bien fait de descendre de ma montagne...

le-selfie-ayrault-duflot-qui-prete-a-la-polemique.jpg

16:19 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique